Comment construire un plancher sur des poutres ?

Construire un plancher sur des poutres ?

Construire un plancher sur des poutres

Il existe plusieurs types de planchers. De cette large gamme de plancher, nous pouvons ressortir un type assez particulier ; le plancher sur des poutres. Ce type de plancher est généralement construit pour des pièces qui se situent en hauteur. Vous avez plusieurs types de poutres. Cependant, l’essentiel est que le revêtement soit en bois. La construction de ce type d’infrastructures, doit respecter certaines normes.

Structure des planchers sur poutre. 

Un plancher sur poutre, est une structure en bois horizontale, placée sur une solive fait de poutre de bois. Les solives sont eux même en appuie sur les murs porteurs. Ce qui permet à l’infrastructure de tenir fermement. Les planchers sur poutres sont relativement solides et plutôt sécuritaires. Il faut noter que les planchers modernes sont soutenus par les solives, alors les anciens planchers sont soutenus par les poutres.


- Les différents types de solivage

Le solivage non apparents : dans ce type d’infrastructure, les solives sont dissimulées le plus souvent dans un faux plafond. En réalité, cette technique est une technique qui offre une certaine beauté à la structure. Elle permet de dissimuler assez facilement les fils électriques et les différents types de tuyaux.
Le solivage apparent, où le béton et les solives sont visibles, et le plancher combinant le béton et le bois.
L’installation des solives.
Il y a différentes techniques, pour installer solidement et efficacement les solives. Avec l’évolution des méthodes, nous assistons à chaque jour a des innovations technologiques en la matière. Sur les pièces les plus récentes, les solives sont solidement attachées aux murs porteurs par des sabots. On utilise pour ce faire, des techniques de scellement chimique, ou des goujons d’ancrage. Par ailleurs, des litiers servent à fixer les sabots sur les murs les plus anciens. Les litiers constituent en des planches, plus ou moins mince, qu’on fixe sur la maçonnerie, toujours grâce aux goujons d’ancrage.


Comment est-ce qu’on construit un plancher sur poutre ?

La construction des planchers sur poutre demande beaucoup d’attention, et de savoir-faire. Il ne s’agit pas du tout d’un travail à prendre à la légère. Les techniques employées nécessitent une extrême justesse dans les mouvements. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est primordial pour vous, de vous faire accompagner par une personne experte dans votre démarche. Ce dernier saura vous montrer les directives à suivre, pour aboutir au meilleur résultat possible.
La première chose à installer pendant la construction du plancher sur la poutre, c’est bien poutres.  Ce dernier passe à travers le mur de part et d’autre. La bonne installation de cette poutre est vitale. Il s’agit en définitif de la pièce qui assurera la stabilité de tout l’édifice; ce n’est donc pas à bâcler.
Une fois les poutres bien en place, il faut installer les solives. Ces derniers sont fixés perpendiculairement aux poutres, afin de permettre une très bonne stabilité aux structures qui seront d'après poser dessus. La distance entre chaque solive, est proportionnelle au calcul de charge permanente. Cependant, cette distance est normalement estimée à environ 16 pouces.  Si votre plancher est assez chargé, vous pouvez réduire cette distance jusqu’à 12 pouces, histoire de garantir la solidité de la structure, dans n’importe quelle situation. Pour plus de sécurité, vous pouvez aussi ajouter des croix de saint André entre les solives. Il s’agit d’une astuce, qui permet d’empêcher la tension des solives sous la pression.
Les solives sont donc les pièces sur lesquelles se reposent une grande partie de la structure. Bien les disposer est donc très important. C’est pourquoi vous devez bien procéder au calcul de la charge permanente.


Bon à savoir.

Les planchers sur poutre sont des pièces qui permettent d’obtenir de très grands avantages. Beaucoup ont tendance à négliger ce type d’infrastructure. Cependant, il représente une alternative qui pourrait résoudre beaucoup de problèmes. Le tout est de savoir dans quel contexte, vous pouvez vous offrir le luxe d’un plancher sur poutre.


- Les planchers sur poutre, sont adaptés pour la hauteur.

En effet, les planchers sur poutre, sont des infrastructures qui sont très adapté, à être à l’étage. Pourquoi ? Pour la simple raison qu’on a moins de problème d’humidité à l’étage. L’étage est plus isolé que le sol ou le sous-sol. Le bois n’aura donc pas à craindre l’infiltration de l’humidité, qui aura du coup à détériorer sa qualité, et ainsi amoindrir son espérance de vie. Faire un plancher de bois en hauteur permet donc de profiter le plus possible de la durée de vie du bois.


- Une alternative économique alléchante.

On ne le dirait pourtant pas, mais le plancher en hauteur est beaucoup plus économique que tout autre type de revêtement, surtout sur le long terme. Ce type de revêtement dure très longtemps. Vous pouvez compter au minimum plus de trois décennies. Ce qui fait du revêtement en bois, le revêtement le plus durable, mais aussi l’une des alternatives les plus économiques qui soient.


- Comment gérer l’isolation acoustique ?

Le plancher en bois, est un type de revêtement qui a tendance à faire beaucoup de bruits. En l’occurrence, la position élevée des planchers sur poutre, pourrait faciliter un effet tambour, entrainant ainsi, l’amplification des bruits de pas et autre. Pour remédier à cela, il faut dans un premier temps, toujours s’assurer de la solidité des solives. Les petites secousses peuvent très facilement provoquer une amplification des bruits ; ce n’est donc pas un point à négliger. Vous pouvez aussi par ailleurs, opter pour une essence de bois réputé pour ses qualités d’isolation de bruit ; à l’instar du Liège, qui absorbe très facilement les sons.


- Comment gérer l’isolation acoustique ? 

Le plancher en bois, est un type de revêtement qui a tendance à faire beaucoup de bruits. En l’occurrence, la position élevée des planchers sur poutre, pourrait faciliter un effet tambour, entrainant ainsi, l’amplification des bruits de pas et autre. Pour remédier à cela, il faut dans un premier temps, toujours s’assurer de la solidité des solives. Les petites secousses peuvent très facilement provoquer une amplification des bruits ; ce n’est donc pas un point à négliger. Vous pouvez aussi par ailleurs, opter pour une essence de bois réputé pour ses qualités d’isolation de bruit ; à l’instar du liège, qui absorbe très facilement les sons.
 

- Comment gérer l’isolation thermique ? 

Les planchers sur poutre ont beau être très charmants, ils ont la fâcheuse tendance à se muer en de véritables passoires thermiques. Pour éviter cela, vous pouvez opter déjà, lors de la construction, pour l’installation de panneaux d’isolation assez performante, cela limitera de beaucoup les déperditions d’énergie. L’épaisseur du plancher jouera aussi beaucoup sur l’isolation thermique, penser donc à toujours avoir les bonnes dimensions pour votre plancher.