Sablage de plancher pré-vernis

Sablage d'un plancher pré-vernis

Sablage d'un plancher pré-vernis

Les petites égratignures et imperfections sur le plancher sont généralement très irritantes, surtout quand ces dernières surviennent tout juste après l’installation. La texture du plancher prévenir étant assez uniforme, ces petites égratignures sont encore plus palpables dans ce cas d’espèce. S’il s’agit d’un plancher pré-vernis, la tâche risque d’être un peu difficile. Cependant, si vous confier votre plancher à des mains expertes, votre plancher s’en tirera très bien.

Peut-on faire du sablage, sur un plancher pré-verni ? 

Il est toute à fait possible de sabler un plancher pré-verni. Cependant, le sablage est une méthode qui peut très vite revenir assez chère. Il est donc important de bien analyser la situation avant de se lancer vers cette initiative.
Dans un premier temps, il faut faire le tour de la question, et évaluer le niveau d’endommagement de la couche de vernis.
Pour les petites égratignures, il faut garder en tête qu’elles peuvent disparaître d’elles même, au fil du temps, il n’y a donc pas forcement de quoi s’alarmer. Il est tout à fait possible de sabler un plancher pré-verni. Ces astuces sont généralement disponibles sur Internet, et vous n’aurez pas forcément besoin d’un professionnel pour les réaliser. Au cas où vous aurez besoin de faire appel aux professionnels, cela vous coûtera tout de même moins cher que de procéder à un sablage complet du parquet.
Si les dégâts sont assez profonds, la tache risque de vous être un petit peu compliqué. Vous serez peut-être obligé de faire recours à un professionnel, qui serait du coup plus habilité que vous. Parce qu’il faudra remplacer la planche endommagée. En cas de parquets teinté, les difficultés s’accroissent de manière exponentielle. Il faudra désormais se procurer une teinte identique à celle utilisée sur le reste du plancher, pour teinter la planche remplaçante, avant de la placer dans le lot.

Tout sur le sablage, d’un plancher pré-vernis.

Le sablage en générale est une opération vraiment délicate et qui nécessite donc beaucoup d’attention. Il s’agit donc d’une opération à ne pas confier au premier venu, mais bien à un professionnel, bien outiller pour ces genres de manœuvres.
Il est important pour l’ouvrier de savoir reconnaître les différents types de vernissages, et surtout l’essence de bois utiliser pour le plancher. Ceci lui permettra de ne pas aller trop loin dans son ponçage, ou de faire un ponçage trop superficiel. En effet, les erreurs de sablages sont très difficiles à corriger. Je dirais même que ce sont les plus difficiles à corriger. Et le résultat final d’un sablage dépend foncièrement du sablage.
Pourquoi faut-il reconnaître à tout prix l’essence de bois du plancher ? La réponse est toute simple. Plus le bois est dur, plus il marque lorsque l’abrasion est trop intense. Pouvoir reconnaître l’essence du bois utiliser, permettra donc à l’ouvrier de connaître le niveau de dureté du bois, et donc de savoir comment doser son ponçage. Ce type de réflexes et d’automatisme, ne s’acquiert qu’après de longues années de pratique, et d’expérience.
La texture du plancher pré-vernis étant elle-même on ne peut plus délicate, il est donc très important que son entretient ; en l’occurrence, son sablage soit opéré par des experts.

Sablage des planchers pré-vernis en usine. 

Il s’agit d’une des opérations de sablage les plus délicates à réaliser. Les parquets pré-vernis en usine son enrobé de plusieurs couches d’uréthanes fortifié d’aluminium, puis cuit et durcit dans un four à micro-onde. Ce serait un euphémisme que de dires que cette couche protectrice est super solide. Cette méthode de fabrication permet aux planchers pré-vernis en usine, de résister extraordinairement aux petites égratignures ; elle est très efficace. Cependant, cette couches, protectrice se trouve être très difficile à enlever car étant assez fortement adhéré au bois. Par ailleurs, ce type de finition exclut catégoriquement l’usage des papiers sablés usuelle.
Il est préférable d’utiliser une sableuse industrielle couplée avec des papiers à grains de céramique. Ceci permet de décaper efficacement la surface de finition. Cependant, cette opération devra être faite avec une précision chirurgicale, pour obtenir le résultat escompté. Par ailleurs, un ponçage supplémentaire est souvent utile pour aplanir tout ce qui a déjà été fait.
Après le décapage du plancher, le plus dur est déjà fait. Il faut maintenant passer au polissage total du parquet, et chercher les petites encoches s’il y en a.
À cette étape, on utilise généralement des ponceuses. Cette étape doit aussi être réalisée par une personne qui s’y connaît bien. Il faut faire attention à toujours avancé en ligne droite. Et à soulever le tambour à chaque fois qu’on change de direction. Éviter aussi de faire du surplace, au risque de creuser le plancher ; ce qui serait fort regrettable, et très difficile à rattraper par la suite.
Une fois le plancher totalement mis à nue et poli comme il le faut, c’est le moment de procéder à l’application du nouveau revêtement. Mais avant, il faut être sûr de son choix de vernis.
On passe alors à l’essayage du vernis. Ceci se fait en préparant une toute petite portion du parquet, puis en y appliquant le vernis. Cette étape permet de se rendre compte de manière « palpable » du rendu définitif qu’aura la nouvelle teinture, une fois appliquer sur toute la surface du plancher. Une fois l’étape de l’essayage effectué, on passe à l’application du vernis.
Cette application peut se faire à l’aide de différents outils. L’important est d’obtenir une couche homogène et uniforme sur toute l’étendue du parquet. Aucune différence d’épaisseur ne sera tolérée. Elle sera d’ailleurs flagrante aux yeux.
Pour que la teinture tienne encore plus longtemps, il n’est pas rare que certains professionnels rajoutent à la fin des opérations, une couche supplémentaire, à but protectrice du parquet.
 
 Le parquet pré vernis est un type de parquet très résistant. En foi de quoi elle est très prisée par les utilisateurs. Par ailleurs, elle est aussi très facile à entretenir et ne demande pas une attention particulière. Cependant, son processus de fabrication, rend son sablage difficile, d’où il est important de faire attention aux petites égratignures, et de faire appel aux professionnels pour le sablage, au moment venu.