Plancher laminé

Plancher flottant, stratifié ou laminé ? 

Plancher Laminé

Tous ces termes désignent à peu de choses près la même chose. Les planchés laminé sont des planchers qui sont faites pour imiter à la perfection un parquet en bois. Il s’agit généralement d’un amas de matériaux composites, ou de fibres de bois. Ils sont généralement appréciés pour leur qualité économique. Au fil des années, le cumul du savoir-faire, et la recherche de la perfection, de la part des fabricateurs, ont permis d’avoir sur le marché des produits dont la qualité défie toutes concurrence. Les planchers laminés disponible aujourd’hui sur le marché sont des produits dont l’apparence n’a rien à envier aux vrais planchers de bois franc.
Les parquets laminés sont de véritables atouts pour tous types de construction. Ils sont généralement accessibles, même aux bourses moyennes, et permettent de se prévaloir de l’élégance d’un parquet en bois, pour un prix très abordable. Par ailleurs, selon les matériaux qui le composent, il peut constituer en un excellent isolant thermique ; une qualité qui lui permet d’endosser une vertu écologique. Outre ces avantages, le parquet laminé en offre tellement d’autres :

Gardez tous les avantages du bois, à un coup réduit avec le plancher laminé.

 
Selon le modèle et la marque que vous souhaitez acquérir, votre plancher pourra être fait de matériaux synthétiques ou de bois naturels. Il existe d’ailleurs des marques qui proposent à leur clientèle, des parquets laminer avec des bois nobles. Ce qui permet d’avoir le même rendu qu’avec un parquet de bois normal, sauf que le plancher laminé revient plutôt moins cher.
Par ailleurs, il est possible, selon certains concepteurs de choisir soit même l’essence de bois qu’on souhaite prendre pour son plancher. Dans ce cas précis, vous avez l’opportunité de faire le choix judicieux, en ce qui concerne l’atmosphère que vous voulez faire prévaloir dans votre pièce ? Il s’agit justement de choisir des essences locales, dans un souci d’écologie.

Le planché laminé est plus facile et plus évident à installer.

 
Même si, il est préférable de s’adresser à des professionnels, pour l’installation du plancher, il est tout de même important de noter que son installation est relativement facile. En réalité, on n’a pas besoin d’un diplôme d’ingénierie en BTP pour en venir à bout. Avec un esprit assez créatif, et un grand sens de bricolage, le tour est joué. Cependant, il est plus pratique de faire intervenir des professionnels pour un travail plus rapide, mais aussi pour un résultat sans faute.
 Malgré le fait que le plancher laminé soit un véritable atout pour tout investisseur dans les BTP, ils présentent toutefois quelques petits inconvénients, qui pourraient être la source de quelques réticences pour les plus perfectionnistes.

Les planchés laminés ne fournissent généralement qu’un seul ponçage.

 
En générale, les parquets en bois s’usent pendant leurs utilisations, les traces de pas et l’érosion passant par là, quelques imperfections finissent par apparaître au fil du temps. Avec les parquets en bois noble, les opérations de poussage pour en venir à bout peuvent se multiplier bon nombre de fois. Cependant, les parquets laminés ne présentent pas une couche d’usure 2.5 mm. Ceci limite totalement la faisabilité des opérations de ponçage. Avec 2.5 mm de couche d’usure, on ne peut se permettre qu’une seule opération de ponçage. Un vrai coup sur la durée de vie des parquets. De ce fait, certains spécialistes préconisent l’installation des parquets dans des pièces très peu fréquentées ; histoire de rallonger leur espérance de vie.


Mauvaise isolation acoustique.

 
L’installation des parquets laminés se fait selon une méthode plutôt pratique. Cependant, cette méthode a le désavantage de laisser un espace vide sous les planches. Cet espace est occupé par de l’air, ce qui provoque un effet tambour, lorsqu’on marche dessus. Les performances acoustiques des planchers laminés sont donc de piètre qualité. Ils ne sont donc pas conseillés pour les pièces à vocation silencieuse.

Les parquets laminés ont une mauvaise résistance à l’humidité.

 
Les planchers laminés ne sont généralement pas faits avec du bois marin. Il s’agit donc de matériaux qui tolèrent très mal l’humidité. Le planché réagira donc en cas d’augmentation de drastique de l’humidité dans une pièce ou en cas d’inondation. Il est donc conseillé de ne pas en faire l'installation à proximité de la machine à laver, du lave-vaisselle, ou tout autre source d’humidité.

Nuance entre planchers stratifiés et plancher laminé.

 
Généralement, on utilise les mêmes terminologies pour désigner les planchers laminés et les planchers stratifiés. Le terme laminé est d’ailleurs le plus utilisé ; sûrement, parce que les planchers laminés sont les plus courants sur le marché. Cette confusion est d’autant plus enjolivée par le terme anglais « Laminated » qui se traduit en français par « stratifié ». Cependant, il existe une petite nuance entre les deux types de planchers. En réalité, cette nuance est due à la méthode de fabrications, et aux matériaux utilisés dans la conception des parquets.  Les planches laminées sont faites par fusion thermique d’une lame de feuille de mélamine avec de la fibre de bois, alors que les planches stratifiées sont quant à elle produites par fusion des feuilles de mélamine toujours, avec cette fois-ci, plusieurs couches de papier kraft et de résine. Contrairement à ce qu’on peut croire, cette différence de composition n’affecte en rien les performances de chaque type de plancher. En réalité, les deux planchés ont généralement les mêmes qualités de performances et la même durée de vie. Tout dépend plutôt de la gamme du produit.

Le plancher laminé est-il un bon choix ?


Cette question est assez ambiguë. En réalité, les planchés laminés sont gage d’une certaine beauté, s’approchant de très près de la perfection. C’est aussi là le problème principal des planchers laminés. Le plancher laminé ne tolère pas d’imperfection ; pas de petite bosse, pas d’égratignure, tout saute immédiatement aux yeux. Par ailleurs, en ce qui concerne la durée de vie des parquets, le bois franc bas à plate couture les planchers laminés. Avec de l’entretient régulier, un parquet de bois franc est à même de résister un siècle durant, voire plus. Cependant, les planchés de bois laminé ont une durée de vie allant de 15 à 25 ans, pour les plus résistants. Le choix est donc entre une beauté éphémère et une robustesse à long terme.