Plancher flottant

Estimation à domicile

Le plancher flottant 

planchers flottant

Est un revêtement de sol à la fois moderne, esthétique et pratique. Ce type de plancher en bois présente de nombreux avantages dont l’installation facilitée et s’impose, de ce fait, comme étant la meilleure alternative au plancher de bois massif. Les détails des caractéristiques et des avantages du plancher flottant dans ce guide :

Les caractéristiques du plancher flottant

Le plancher flottant a été conçu, dans les années 1980, en alternative au plancher de bois massif. La production de parquet flottant permet de réduire l’abattage des arbres et de simplifier particulièrement la pose du plancher en bois. Le plancher flottant représente l’assemblage de 3 couches de matériaux à base de bois :

La couche supérieure ou la couche d’usure, également appelée parement, est faite en bois noble et naturel pour offrir le même aspect authentique que le plancher en bois massif. Etant essentiellement esthétique, le parement est généralement soumis à un traitement spécifique pour obtenir le rendu visuel souhaité (cire, huile, peinture, lasure, ...),
La couche intermédiaire : il s’agit de la partie la plus fournie de la lame, en termes d’épaisseur, fabriquée essentiellement en bois latté ou aggloméré,
Le contre parement : également composé de fibre de bois, cette couche assure la stabilité du panneau de bois.

La qualité du bois utilisé dans la fabrication de chaque couche garantit la durabilité de la lame. Un parquet dont le parement est fabriqué en bois massif naturel offre le même design et le même rendu visuel qu’un plancher classique en bois massif. Par ailleurs, il est absolument recommandé de sélectionner des lames faites avec des fibres de haute densité : High Density Fiberboard (HDF) ou au moins de densité moyenne : Medium Density Fiberboard (MDF). Ces types de panneau garantissent une durabilité optimale, une résistante accrue à l’humidité et aux variations des températures et octroie une meilleure stabilité à l’ensemble du plancher.

Les méthodes d’installation du plancher flottant

L’appellation « plancher flottant » est issue de la technique de pose qui consiste à assembler les panneaux entre eux sans les fixer au sol, contrairement au plancher en bois massif à clouer à un sous-plancher constitué de solives et/ou de lambourdes.

Il existe 2 méthodes différentes pour installer le plancher flottant :

La pose du plancher flottant à la colle


La pose à la colle est la technique de pose la plus classique, qui consiste à emboiter les lames de parquet avec de la colle à étaler sur les rainures et les languettes. Cette technique permet une installation rapide et facile du plancher de bois.

L’installation du plancher flottant à clip

Le plancher flottant à clip est le résultat de l’assemblage de panneaux de bois présentant des découpes spécialement conçues pour faciliter et maintenir l’emboitage, au niveau des 2 ou des 4 extrémités. De ce fait, les rainures et les languettes s’emboitent aisément, en un tour de main. La technique de pose à clip est une méthode contemporaine, particulièrement pensée pour accélérer et faciliter la fixation du plancher flottant.